RYTHMES SCOLAIRES

LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

La municipalité d'Ytrac a fait le choix d'appliquer la réforme des rythmes scolaires sur la communes à compter de Septembre 2013. La commune compte deux écoles pour un total de 16 classes et 318 élèves à la rentrée 2013.

RAPPEL des deux grands objectifs de la réforme :

1 - l'allègement de la journée de classe et une optimisation de la semaine scolaire au service des apprentissages (cadre scolaire).

2 - un accès pour tous les élèves aux pratiques et activités culturelles, sportives et aux nouvelles technologies, entre le temps fammilial et le temps scolaire (TAP). Les activités proposées doivent permettre de répondre aux besoins identifiés du public visé et aux grandes priorités communes aux différents partenaires en matière d'éducation (écoles, familles, mairie, centre socioculturel, associations..). 

Les activités mises en oeuvre dans le cadre des Temps d'Accueil Périscolaire (TAP) doivent permettre aux enfants de compléter les apprentisages scolaires. 

 

Les rythmes qui ont été adoptés sur les écoles d'Ytrac sont :

Le temps classe se déroule de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 15h45 le lundi, mardi, jeudi et vendredi ; le mercredi de 8h30 à 11h30.

Les deux écoles se sont entendues sur le jour de mises en oeuvre Activités Pédagogiques Complémentaire (APC) géré par les enseignants. Pour l'école du Bourg, les APC ont lieu le lundi de 15h45 à 16h45 ; pour l'école du Bex ils ont lieu le mardi de 15h45 à 16h45.

La gestion des temps périscolaires est municipale. La mise en oeuvre des TAP se fait sur trois créneaux d'une heure le lundi, mardi et jeudi de 15h45 à 16h45. À partir de 15h45, les TAP se poursuivent par l'Accueil de Loisirs Associée à l'École (ALAE). Le vendredi l'ALAE débute à 15h45 jusqu'à 18h30.

 

Que dit la Fédération Nationale des Centres Sociaux ? fcsf.docx fcsf.docx

 

 

QUEL SOUTIEN LE CENTRE SOCIOCULTUREL PEUT-IL APPORTER DANS LA MISE EN OEUVRE DE LA RÉFORME ? QUELLE PEUT ÊTRE SA PLACE ?

D'une part, cette réforme passe par une coordination des différents acteurs qui oeuvrent autour de l'enfance. Cette réforme impose l'élaboration d'un Projet Éducatif Territoriaux (PEDT). La mairie ayant acté en 2012 le transfert du pilotage du Projet Éducatif Local (PEL) au centre socioculturel. La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) précise que le pilotage de Projet Éducatif Territorial (PEDT) doit se faire simultanément avec le pilotage du Projet Éducatif Local (PEL).

 

Le Centre Socioculturel a donc été chargé par la municipalité d'enclencher ce travail : accompagner la municipalité vers l'élaboration du Projet Éducatif Teritorial (PEDT) par la mise en oeuvre d'une démarche de concertation.

 

 

Nous avons donc enclenché le pilotage du Projet Éducatif Local (PEL) et du Projet Éducatif territorial (PEDT) : 

Où en sommes nous ? 

* Nous avons initié la constitution d'un premier groupe de pilotage qui devra être élargi, selon qu'il s'agisse de réunions pour le Projet Éducatif Local (PEL) ou le Projet Éducatif Territorial (PEDT). Nous finaliserons donc la constitution de ce groupe de pilotage, animerons les différentes rencontres en fixant le cadre de l'élaboration de la démarche à deux niveaux :

 1- L'accompagnement technique des élus municipaux sur leurs choix concernant l'enfance-jeunesse et la mise en application sur le territoire. Notre proposition est d'initier les échanges et les débats entre élus afin de mener la refléxion sur le positionnement de la ville sur les différentes tranches d'âges concernées par le Projet Éducatif Local (PEL) et le Projet Éducatif Territorial (PEDT) : petite enfance, enfance et jeunesse.

2- L'impulsion d'une dynamique de réseau en vue d'une harmonisation des actions et d'une interaction entre les partenaires autour de l'enfance-jeunesse. Organiser la concertation entre les associations, entre les écoles, entre les familles. 

 Les premiers partenaires locaux invités et qui ont assistés aux premières réunions de concertation en 2013 : 

-Les écoles, avec les deux directrices et une délégation d'enseignants, 

-Les parents d'élèves élus aux conseils d'écoles,

-Les techniciens des ALAE (Accueil de Loisirs Associée à l'École) des deux écoles,

-Le RPE (pour le Projet Éducatif Local),

-Les digitales, association de twirling batôn,

-Les animateurs ludothèque et jeunesse du Centre Socioculturel.

Les partenaires institutionnels :

-La municipalité, Mme Brigitte GUIMONET,

-La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP), M. Ousmane KA,

-L'éducation nationale, Mme DUMONT, représentée par Mme Marie-Noelle LEGRAND, conseillère pédagogique circonscription Aurillac 1,

-La Caisse d'Allocation Familiale, Mme Lauriane ROBERT.

* De l'organisation de ces temps de concertation avec les élus et les partenaires, nous accompagnerons la définition des orientations puis leurs déclinaisons en action.

* La mise en oeuvre et la coordination des Projet Éducatif Local (PEL) et Projet Éducatif Territorial (PEDT) passeront par un apport technique de connaissances, l'animation de rencontres régulières, une bonne communication.

 

Le Centre Socioculturel est un partenaire incontournable.

1- La mairie a fait le choix d'un centre socioculturel sur son territoire, ce que n'ont pas de nombreuses communes.

2- Il a des réponses et des compétences. 

3- La réforme  impose d'utiliser les ressources locales pour enclencher sa mise en oeuvre.

 

Le Centre socioculturel a des personnels d'animation avec des spécificités, notamment sur le volet culturel : une animatrice ludothèque, un animateur jeunesse, des intervenants en danse, éveil musical, percussion et arts plastiques.

Une première mise à disposition  de l'animatrice ludothèque et de l'animateur jeunesse sur des projets spécifiques CM2 (deux heures chacun par semaine : une heure par école chacun soit 4h pour la mairie)  est mise en route depuis Septembre 2013. Le Centre Socioculturel peut aussi mobiliser des habitants bénévoles sur des actions spécifiques : accompagnement à la scolarité, tricot et couture, généalogie...  

 

 

 

Centres Sociaux : Structure de proximité et aménagement des rythmes scolaires : quels choix ?   centres-sociaux-et-rythmes-scolaires.pdf centres-sociaux-et-rythmes-scolaires.pdf

Le communiqué de la confédération des Maisons des Jeunes et de la Culture de France et de la Fédération des Centres Sociaux et Socioculturels de France_Mai 2013 "Structure de proximité et aménagement des rythmes scolaires : quels choix ?" structures-de-proximite-et-amenagement-des-rythmes-scolaires-quels-choix.pdf structures-de-proximite-et-amenagement-des-rythmes-scolaires-quels-choix.pdf